Quelques questions aux pionniers de l’édition en ligne

jpa_bsm.gifduo6.gif

Aujourd’hui, journée professionnelle du Salon du livre. Pas de bombe envisageable, à moins que les éditeurs soient des terroristes dilettantes, ce qui est peu envisageable.

J’en profite pour emporter dans mon sac le micro extraordinaire de Remue, l’appareil photo dont une nièce trop gâtée a oublié l’existence, et ma carte pro, un sandwich, bouteille d’eau, pass navigo, et en route.

Les questions, je n’aurai sans doute pas le temps de toutes les poser. Aussi, en voilà une tripotée, et j’invite quelques-uns d’entre vous à y répondre. Que vous soyez lecteur, libraire, éditeur ou auteur. Vos réponses viendront nourrir le cours de mes étudiants, et un petit texte que je projette et qui fera la synthèse de tout ce qui nous (pré)occupe.

Je ne m’adresse pas aux revues cette fois, parce que j’en ai déjà parlé dans la première édition de Gutenberg 2.0, mais les revues ont mis en place bien des éléments nouveaux. Voici les questions, en vrac.

——

I. Ça c’est valable pour les pionniers (cylibris, 00h00, zazie).

1. En quoi la maison d’édition était-elle nouvelle, le site était-il nouveau, avec le recul?

2. Ce que tu aurais voulu faire et qui était impossible parce trop tôt?

3. Les raisons qui t’ont poussé à y fonder un tel projet?

4. Ce que tu y as appris.

5. L’usage que tu en as fait (peut-être différent de ce que tu souhaitais vraiment).

6. Pourquoi ça n’a pas pris autant que prévu?

7. Le rôle des libraires alors?
aujourd’hui?

8. Tu ferais quoi aujourd’hui (tu peux rêver aussi).
Fichier gratuit et pub? Fichier payant et DRM? Pas de DRM mais risques de copies? D’ailleurs, je dis ‘risque’ mais considères-tu que c’en est un?

9. Comment les libraires peuvent jouer le jeu de l’édition en ligne?

10. Lectures, rencontres, ventes de livres électroniques, de livres numériques – cela a-t-il du sens?

11. Repérage des sources numériques de création? Blogs, sites et workshops ou performances?

12. Bonus numérique en complement du livre physique?

13. Le théâtre ou autre lieux de rencontres et les livres?

14. Et la presse? a-t-on les mêmes besoins de la presse traditionnelle?

15. La promotion peut-elle se faire autrement? Comment?

16. Pour les libraires (la diffusion, la promotion PLV numérique), la VPC, la presse (quels usages aujourd’hui?)

17. En quoi les liseuses ou bouquineurs sont intéressants, même en librairie?

II. Pour les autres, ceux qui éditent aujourd’hui en ligne en offrant un service ou leurs livres. (Mais on peut mélanger.)

1.Qu’est-ce que les pionniers (précédemment cités) vous ont-ils appris?

2. Pourquoi vous être lancés dans ce type d’édition – en ligne – alors que les DRM sont aléatoires, que l’économie nouvelle n’est pas fixée, que l’économie ancienne n’est pas prête?…

3. Quels sont vos objectifs?

4. Pourquoi avoir choisi un système de don – gratuit?

5. Comment fonctionne la rémunération (vous-mêmes, les auteurs, les développeurs, imprimeurs et graphistes)?

6. Comment fonctionne l’économie de la maison d’édition : modèle économique viable ?

7. Pouvez-vous expliquer aux étudiants en quoi consiste la licence Creative Commons?
8. Modifie-t-elle radicalement l’économie du livre? Comment? Pourquoi?

9. Un éditeur ne risque-t-il pas d’amplifier le phénomène d’édition sans éditeur avec ce type de contrat?

10. Et les libraires? Comment le livre est-il vendu – ou donné?

11. Peut-on envisager un jour de donner un livre papier?

12. Comment envisagez-vous la valeur (économie) marchande d’un livre?

13. En quoi les communautés de lecteurs diffèrent d’un public de librairie?

14. Est-ce que cela modifie la façon de promouvoir le livre?

15. Quels sont les outils de promotion de l’ouvrage?

16. Est-ce que vous pouvez utiliser un système de référencement international comme Onix?

17. Les libraires en ligne sont-ils une aide conséquente pour vous? Lesquels sont les plus efficaces?

18. Un réseau de librairies que vous aimez?
Qu’attendez-vous d’eux ?
Que souhaitez-vous leur proposer ou développer avec eux ou non ?

19. Organisez-vous des lectures? des rencontres?

20. Le son, l’image, l’interactivité font-ils partie des pratiques et des outils que vous encouragez sur votre site? Pourquoi?

21. Qu’est-ce que les tablettes de lecture électroniques modifient?
En quoi sont-elles pratiques?
Laquelle vous semble la meilleure? Pourquoi?

22. Quand seront-elles disponibles – et où?

23. Quel travail d’édition ou de mise en page cela suppose-t-il?

24. En quoi est-ce intéressant ou confortable de lire sur ce type de support?

25. Pourquoi le livre papier ne vous a-t-il pas séduit au point que vous le lachiez pour d’autres sirènes?

26. Que pensez-vous du fait que ce soit Amazon qui s’intéresse à cela de près?
Et Google? Et les autres?

27. Ces conglomérats gigantesques de l’économie numérique présentent-ils des risques? Lesquels?

28. Comment y surseoir?

29. Comment imaginez-vous le livre dans vingt ans – puisque c’est la question à la mode?

30. Vous voyez peut-être quelque chose à ajouter?

Merci de vos participations,

Constance Krebs


About this entry